Je ne sais pas si vous connaissez l'un des sketches de Florence Foresti dans lequel elle dit qu'elle n'aime pas les garçons (ni les filles d'ailleurs) Dans le stéréotype d'homme qu'elle décri, par certains traits, on y retrouve le mien, à savoir :

	- tu veux manger quoi ? 
  du boeuf
- et en légume ?
  des patates !
La viande, je la lui laisse, par contre il a raison sur un point, les patates c'est bon et en plus super simple à préparer. Ma version préférée d'ailleurs, c'est en gratin, vous savez, celui qui fait la renommée de la gastronomie française, le plat à réaliser si vous cuisinez pour des étrangers : le gratin dauphinois. Bête comme chou à réaliser pour un peu que vous sachiez éplucher des patates et préparable à l'avance, ce plat a tout pour satisfaire les gourmets en vous faisant passer pour un cordon bleu.


Gratin dauphinois

gratin_dauph_1

Ingrédients :
(pour un grand plat)
- 5 grosses pomme de terre (type binjte)
- 1 petit pot de crème épaisse
- 40 cl de lait
- 1 gousse d'ail
- sel, poivre, noix de muscade

La recette :
- émincer finement les pommes de terre
- frotter le plat avec l'ail
- mélanger la crème, le lait, assaisonner
- dans le plat, alterner les couches de pommes de terre et le mélange lait-crème
- au final, les pommes de terre doivent être recouvertes à hauteur de liquide, si ce n'est pas le cas, ajouter un peu de lait
- enfourner pendant une bonne heure à 160°C (le gratin doit avoir absorber le liquide)

gratin_dauph_2