Ah les amis, je ne suis pas bretonne pour rien. J'aime les crêpes, les fars, bref, tout ce qui se fait de bon dans la gastronomie bretonne mais surtout je suis têtue. Souvenez-vous, après quelques tentatives, je vous présentais une version plutôt concluante des gâteaux fourrés à la pâte de soja, vous savez, ceux que l'on trouve dans les épiceries asiatiques estampillés d'un tampon rouge. J'ai récidivé ! Il faut dire que je suis loin d'avoir utilisé tout le sachet de graines de soja décortiquées alors j'ai intérêt à avoir de l'inspiration :-)

Voici ma dernière version de ces fameux petits gâteaux avec en prime un reportage photo de leur réalisation.

Tout d'abord voici les petites graines à utiliser pour la préparation de la pâte de soja :

soja_graine

On fait trempouiller tout ça quelques heures (deux suffisent mais rien ne vous empêche de les faire tremper toute une nuit), on égoutte, et hop direction le panier vapeur pour 45 minutes.

soja_cuit

A cette étape de la recette, les grains de soja doivent se réduire aisément en purée, ce que vous réaliserez à l'aide d'une fourchette ou d'un robot (à titre d'info j'ai utilisé la fourchette, ça marche très bien) On agrémente cette purée de sucre, de noix de coco et de crème de coco et on confectionne des boules que l'on dispose ensuite sur des feuilles de brick ou des feuilles filo (perso je préfère laaaaargement ces dernières)

soja_boule

Il n'y a plus qu'à refermer le tout le plus esthétiquement possible. Badigeonnez le tout d'un peu de beurre fondu et direction le four jusqu'à ce que les gâteaux dorent (pensez à les retourner à mi-cuisson)

boule_soja_coco


Et voilà ! Tout rond, tout  beau, bref : simplement divin. Et puis cette fierté de les avoir fait soi-même, quel plaisir. Ceci-dit, me connaissant, je suis sûre que lors de ma prochaine virée à l'épicerie asiatique, je ne manquerai pas de ramener ces boules soja-coco.