ENFIN ! J'ai réussi à faire manger de la soupe à mon homme ! Si si je vous jure, sans torture, de son plein gré, même qu'il n'a pas fait la grimace. Bon j'avoue, il a fallu ruser. D'ailleurs, je suis sûre que vous avez déjà deviné l'astuce : les légumes passent beaucoup mieux avec du fromage, c'est bien connu.

Avec ce froid, c'est la pleine saison des soupes, sauf que jusqu'à présent, j'étais la seule à en manger. Ma préférée étant celle aux courges, vous savez, celle toute veloutée et bien chaude que l'on savoure en bénissant chaque cuillerée qui nous réchauffe. Sauf que Monsieur n'aime pas cette soupe, pfff... j'vous jure... Et puis un soir, pour changer, je teste sans grande conviction la soupe de courgette à la vache qui rigole. Et là, croyez-moi ou pas, Monsieur ne fait aucun commentaire et termine sa soupe en me disant :"ben tu vois, cette soupe tu pourras m'en refaire" - Alléluïa !

Il faut dire qu'avec le velouté que lui confère le fromage et la douceur des courgettes, cette soupe a tout pour plaire. Au moment de servir, j'ai en plus ajouté quelques copeaux de parmesan qui fondent immédiatement au contact de la soupe bien chaude, bientôt un classique de ma cuisine.

Soupe de courgette à la Vache qui rit

soupe_courgette1

Ingrédients :
- 3 courgettes
- 1/2 litre de bouillon
- 1 portion de Vache qui rit par personne
- quelques copeaux de parmesan

La recette :
- couper les courgettes en tranches épaisses
- les plonger dans le bouillon et poursuivre la cuisson jusqu'à ce qu'elles deviennent fondantes (environ 20 minutes)
- mixer le tout avec la vache qui rit
- verser dans des bols, parsemer de copeaux de parmesan et servir aussitôt

soupe_courgette2