J'ai (encore) craqué : je suis retournée à Paristore, je suis définitivement conquise par tous ces ingrédients peu courants qui ne demandent qu'à être découverts. La dernière fois, j'avais ramené des petits gâteaux à la crème de soja et à la noix de coco, j'ai vraiment adoré et donc... j'ai eu envie de les reproduire. Quelques recherche sur le net et à ma grande surprise : rien, nada, je n'ai trouvé aucune recette de ces fameux petits gâteaux. Est-ce que les asiatiques garderaient secrètement leur recette ? J'ai pourtant fouiné vers les plus à même de me répondre : Cléa, Dara... Mais pas de recette de ces douceurs sur leur blog. Bon, c'est pas gagné cette histoire.

Réaliser cette crème soja-coco devient une idée fixe pour moi. C'est ainsi que je me décide à retourner à Paristore bien décidé à ramener :
    1 - un paquet de ces gourmandises à la crème de soja et à la noix de coco
    2 - la recette ET les ingrédients pour les réaliser moi-même

Ceci dit sans la recette, comment ramener les ingrédients adéquats ? Eh bien en demandant à une gentille vendeuse pardi ! Et alors, me demanderez-vous, quel est l'ingrédient mystère ? Ah ah, curieux que vous êtes, il s'agit en fait de haricots mungo décortiqués. Ca ne vous avance peut-être pas beaucoup, alors pour vous aider voici une photo de ces petites graines des fois que vous en cherchiez un jour :

haricot_mungo

Bon je l'avoue, je n'aurais jamais deviné. Cette gentille vendeuse m'a également expliqué comment réaliser la crème de soja, au programme :
    1 - trempouillage des haricots mungo pendant 2 heures
    2 - cuisson à la vapeur pendant 45 minutes
    3 - on réduit tout ça en purée
    4 - on ajoute du sucre, de la vanille, de la noix de coco et voila !

Voila, voila... oui enfin c'est vite dit. Premier essai, je suis à la lettre les indications de la vendeuse, résultat : le goût y est, je suis toute contente mais au niveau texture c'est pas encore ça : un peu sec, il manque le crémeux de la chose.

Deuxième essai, j'avais bien pensé à utiliser des feuilles de brick pour envelopper la crème soja-coco mais n'en ayant pas sous la main, je me suis rabattue sur une pâte brisée "maison" à savoir : sans beurre mais avec des flocons d'avoine et de l'huile d'olive. Pour la crème, je suis partie de la recette précédente à laquelle j'ai ajouté pas mal de crème de soja et là je suis TRES contente du résultat ! Bon, je n'égale pas ceux achetés mais le goût y est et la texture aussi. Mission accomplie !

Boule à la crème de soja et à la noix de coco

gat_soja_coco1

Ingrédients :
pour la crème soja-coco
- 70 g de haricots mungo décortiqués
- 50 g de sucre glace
- 40 g de noix de coco râpée
- 10 cl crème de soja (environ)
- 1 à 2 càc de vanille liquide
pour la pâte brisée
- 75 g de farine T80
- 50 g de flocons d'avoine
- 2 càs d'huile d'olive
- 1 càs de sucre complet
- 3 à 4 càs de crème de soja

La recette :
- faire tremper les haricots mungo pendant 2 heures puis les cuire à la vapeur pendant 45 minutes
- les réduire en purée (j'ai utilisé une fourchette tout simplement)
- ajouter la noix de coco râpée, le sucre glace, la vanille liquide et la crème de soja
- mélanger tous les ingrédients de la pâte brisée, former une boule et laisser reposer 30 minutes
- diviser la pâte brisée en 4 boules (2 grosses et 2 plus petites) les étaler en cercle
- sur les deux grands cercles déposer la moitié de la crème soja-coco au centre, lisser et recouvrir avec un petit cercle de pâte
- humidifier les bords du grand disque de pâte et les rabattre sur le petit disque de manière à refermer la boule
- procéder de la même façon pour la deuxième boule, les retourner, dorer avec un mélange jaune d'oeuf battu-lait, les déposer dans un plat
- enfourner 30 minutes à 180°C

Voila ce que ça donne à la sortie du four, il ne manque plus que le petit tampon rouge pour qu'ils ressemblent à ceux que l'on déguste chez le "chinois"

gat_soja_coco2
gat_soja_coco3